Présentation
Chapelle
Sacrements
Articles
Photos
Livre d'or
à propos
plan du site
accueil • Présentation • Chapelle • Sacrements • Articles • Photos • Livre d'or • à propos plan du site
plan du site Articles 2016   (titres des images : précédent ; suivant ; usage au clavier : flèche gauche et flèche droite ; précédent (clavier : flèche gauche) ; suivant (clavier : flèche droite) ; précédent ; suivant ; usage au clavier : flèche gauche et flèche droite)
» plan du site » Articles » 2016 » 1er et 2me semestres : Lettre de Noël 2016 de Mgr Chafik ( cliquer pour agrandir ) télécharger Noël 2016 Chers amis, J’aurais voulu, à l’aube de l’année nouvelle, vous souhaiter tout le bonheur du monde. Et voilà que je m’interroge. Même si, comme le dit le poète, qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes, ne serait-il pas indécent, en ces temps troublés, d’évoquer, comme un mirage, sa possibilité ? Le monde est à feu et à sang, on se bat en Irak, en Syrie et, dans les pays apparemment en paix, on meurt pareillement de mort violente. Quand des camions fous prennent pour cible des foules paisibles et festives ; quand des prêtres sont assassinés sur l’autel du sacrifice et des fidèles massacrés dans des attentats qui visent leur Eglise, peut-on raisonnablement croire au bonheur ? Oui, si l’on est un imbécile, disait Flaubert, ou si totalement narcissique que le monde extérieur cesse d’exister ; oui, si l’on croit aux marchands de bonheur et à leurs divertissements qui se déclinent à l’infini. Il se trouve que nous n’y croyons pas. La situation est-elle, pour autant, désespérée ? Certes pas, car il existe une autre voie. Cette voie nous mène jusqu’au sommet lumineux du Sermon sur la Montagne où le Christ nous offre ses vœux de bonheur. Le bonheur qu’Il nous promet est un bonheur lucide. La réalité n’y est pas travestie, elle se laisse deviner en creux, avec ses manques, sa violence, ses perversions et ses injustices. Si elle blesse les amis du Christ, elle ne les tue pas tant que l’espérance leur permet de transcender, le temps d’un soupir ou d’un battement de cils, les difficultés présentes. Alors oui, du fond du cœur, je vous souhaite, chers amis, un Noël plein de joie et une heureuse année 2017. Mgr Michel Chafik
Bienvenue à l'église
Notre Dame d'Égypte