Présentation
Chapelle
Sacrements
Articles
Photos
Livre d'or
à propos
plan du site
accueil • Présentation • Chapelle • Sacrements • Articles • Photos • Livre d'or • à propos plan du site
Articles 2016     (titres des images : précédent ; suivant ; usage au clavier : flèche gauche et flèche droite ; précédent (clavier : flèche gauche) ; suivant (clavier : flèche droite) ; précédent ; suivant ; usage au clavier : flèche gauche et flèche droite)
» Articles » 2016 » 1er et 2me semestres : Colloque sur la Miséricorde Le samedi 12 mars 2016, l’association « Eleutheros » a organisé un colloque sur le thème de la Miséricorde en la paroisse St Christophe de Javel. Celui-ci c’est ouvert sur l’intervention de Mgr Michel Chafik, invité d’honneur, dont voici le message. Chers amis, Je suis heureux et honoré d’être parmi vous en cette journée consacrée à la miséricorde. La miséricorde est l’autre nom de l’amour. C’est l’amour qui oublie les offenses, qui pense les blessures et va jusqu’à ce par-delà du don qu’est le pardon. Elle est source de résilience, de réconciliation, de vivre ensemble. Elle permet, quelles que soient les épreuves traversées, de croire en l’avenir, de s’inscrire dans un futur pacifié et fraternel. Le monde, qui souffre de mille factures, a besoin plus que jamais de miséricorde. Celle-ci, et c’est l’objet de notre colloque, se cultive à tous les temps et sous toutes les latitudes. Guy Pagès nous parlera de la Miséricorde dans l’Islam et le soufisme, Marion Duvauchel, de la Miséricorde dans le bouddhisme, Louis Marie de Blignières et Frédéric Guigain de la Miséricorde dans le christianisme. Pierre Perrier quant à lui se penchera sur l’Evangile de la Miséricorde avec les chrétiens d’Orient qui, depuis la nuit des temps, inlassablement, construisent des ponts entre les communautés ennemies. Devant la barbarie et la violence qui, en Irak, en Syrie, en Libye et en Egypte, les touchent quotidiennement, ils ont besoin pour survivre de contempler le mystère de la miséricorde. Dans la foi, nous savons que Dieu nous accompagne constamment et c’est cette certitude qui nourrit notre espérance. L’Evangile de la miséricorde donne sens au calendrier des martyres dans lequel s’inscrit aujourd’hui encore notre liturgie copte. A ce propos, permettez-moi d’évoquer un souvenir personnel. Après les années de plomb où Frères musulmans étaient aux affaires en Egypte, les Coptes auraient pu désespérer, accuser Dieu d’indifférence, d’insensibilité. Mais non ! Je n’oublierai jamais ce jour où, après que les islamistes aient brûlé leurs villages, leurs églises et monastères, les chrétiens se sont réunis à l’appel de leurs évêques pour prier, parmi les cendres et les ruines, pour prier pour leurs bourreaux. Cette attitude n’est pas naturelle. Ce qui est naturel, c’est la loi du Talion : « œil pour œil, dent pour dent ». Cette aptitude au pardon découle de la rencontre avec Jésus, le visage de la miséricorde du Père. Liés intimement au Christ par notre baptême, nous sommes appelés à actualiser cette miséricorde, à en témoigner, inlassablement, auprès de nos frères musulmans.
Bienvenue à l'église
Notre Dame d'Égypte