Présentation
Chapelle
Sacrements
Articles
Photos
Livre d'or
à propos
plan du site
accueil • Présentation • Chapelle • Sacrements • Articles • Photos • Livre d'or • à propos plan du site
plan du site Articles 2015     (titres des images : précédent ; suivant ; usage au clavier : flèche gauche et flèche droite ; précédent (clavier : flèche gauche) ; suivant (clavier : flèche droite) ; précédent ; suivant ; usage au clavier : flèche gauche et flèche droite)
» plan du site » Articles » 2015 » 2ème semestre : Crise au Monastère Sainte Catherine… AFRIQUE/EGYPTE - Crise au Monastère Sainte Catherine après la suspension des pèlerinages Le Caire (Agence Fides) – Le Monastère grec orthodoxe dédié à Sainte Catherine, sis dans le Sinaï, affronte actuellement une grave crise financière à cause de la suspension totale du flux touristique qui, par le passé, portait chaque année à l’antique complexe monastique des dizaines de milliers de pèlerins. Selon ce qu’indiquent des moyens de communication égyptiens, ce qui a pesé surtout a été la fermeture temporaire du Monastère aux visiteurs, disposée par les autorités égyptiennes à compter de 2013 après différents épisodes – dont l’enlèvement d’un moine – qui avaient alarmé quant aux risques de possibles attaques terroristes contre la communauté de religieux grecs orthodoxes. Par le passé, le Monastère garantissait un salaire à quelques 400 travailleurs, employés surtout à la culture des oliviers et de la vigne. Maintenant, après les mesures de sécurité prises par les autorités, nombre d’entre eux ont perdu leur emploi. Au cours des cinquante dernières années, le Monastère de Sainte Catherine a été déjà fermé par deux fois. Cela a été le cas en 1977 – à l’occasion du voyage historique du Président égyptien Anouar el Sadate à Jérusalem – et en 1982, lorsque l’armée égyptienne est entrée au Sinaï après le retrait israélien. Le Monastère de Sainte Catherine, situé sur les flancs du mont Horeb, accueille actuellement une vingtaine de moines grecs orthodoxes, soumis à l’autorité d’un Archevêque Abbé, et jouit d’un statut d’autocéphalie. Il est considéré comme le plus antique monastère chrétien encore actif et a été déclaré en 2002 Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO pour son architecture byzantine, sa précieuse collection d’icônes et sa collection de manuscrits antiques. En octobre 2014, le Monastère avait démenti les nouvelles relatives à de présumées attaques subies de la part de groupes islamistes circulant dans des moyens de communication et sur des blogs chrétiens. Le net démenti avait été confié à un communiqué officiel du Monastère, parvenu à l’Agence Fides (voir Fides 28/10/2014), qui qualifiait de « fausses et irresponsables » les opérations de désinformation mises en œuvre par ceux qui, pour attirer l’attention, n’hésitent pas à fabriquer de fausses alarmes concernant la condition des chrétiens dans les pays arabes. (GV) (Agence Fides 16/09/2015)
Bienvenue à l'église
Notre Dame d'Égypte