Présentation
Chapelle
Sacrements
Articles
Photos
Livre d'or
à propos
plan du site
accueil • Présentation • Chapelle • Sacrements • Articles • Photos • Livre d'or • à propos plan du site
Articles 2014     (titres des images : précédent ; suivant ; usage au clavier : flèche gauche et flèche droite ; précédent (clavier : flèche gauche) ; suivant (clavier : flèche droite) ; précédent ; suivant ; usage au clavier : flèche gauche et flèche droite)
» Articles » 2014 » 2ème semestre : Colloque à al-Azhar contre le terrorisme islamiste « un évènement historique » Le Caire (Agence Fides) – « La conférence organisée par l’Université d’al-Azhar pour condamner le terrorisme et l’extrémisme de matrice islamiste est un fait de grande portée historique. Et je ne sais pas si, en Occident, quelqu’un s’en est rendu compte ». C’est ainsi que S.Exc. Mgr Antonios Aziz Mina, Evêque copte catholique de Guizèh, décrit, dans un entretien accordé à l’Agence Fides, l’importance du colloque international organisé par l’université al-Azhar – considéré comme le plus important centre de recherche de l’islam sunnite – afin de réfléchir sur la question controversée du rapport entre monde musulman et extrémisme islamiste. Au colloque, qui s’achève aujourd’hui, ont participé 700 chercheurs et représentants d’institutions politiques, sociales et religieuses – y compris des responsables de communautés chrétiennes d’Orient – provenant de 120 pays (voir Fides 03/12/2014). « C’est la première fois – souligne l’Evêque – qu’une institution islamique aussi influente déclare clairement que les théories utilisées par les terroristes et par les extrémistes pour justifier leurs actions violentes à l’aide du coran représentent une perversion de l’islam authentique. Jusqu’ici, les institutions et académies islamiques s’étaient montrées presque toujours timides dans leurs condamnations de telles dérives. Les condamnations arrivaient seulement face à des actes de terrorisme éclatants et se limitaient généralement aux actes en question. Maintenant, c’est toute l’idéologie malade se trouvant derrière les stratégies de l’extrémisme islamiste qui se trouve visée. Il s’agit d’un progrès important et nous espérons qu’il produira des fruits concrets ». L’Evêque copte catholique de Guizèh fait part à Fides du grand retentissement qu’a eu sur les congressistes l’intervention de S.Exc. Mgr Paul Youssef Matar, Archevêque de Beyrouth des Maronites. « L’Archevêque – indique Mgr Mina – a parlé sans notes, se concentrant sur quelques concepts d’importance vitale. Il a demandé à tous les musulmans d’avoir aujourd’hui vis-à-vis des chrétiens au moins le respect manifesté à leur égard par le prophète Mahomet lui-même. Il a rappelé que, pour tout musulman sincère, les chrétiens, tout comme les juifs, sont « gens du Livre » et ne peuvent être considérés comme appartenant à une minorité à soumettre ou à maltraiter et encore moins comme des ennemis. Il a invité en outre tous les musulmans à s’unir et à apporter ensemble leur contribution indispensable à la coexistence pacifique ». (GV) (Agence Fides 04/12/2014)
Bienvenue à l'église
Notre Dame d'Égypte