Présentation
Chapelle
Sacrements
Articles
Photos
Livre d'or
à propos
plan du site
accueil • Présentation • Chapelle • Sacrements • Articles • Photos • Livre d'or • à propos plan du site
plan du site Articles 2013 2013 - 2ème semestre :     (titres des images : précédent ; suivant ; usage au clavier : flèche gauche et flèche droite ; précédent (clavier : flèche gauche) ; suivant (clavier : flèche droite) ; précédent ; suivant ; usage au clavier : flèche gauche et flèche droite)
» plan du site » Articles » 2013 » 2013 - 2ème semestre : Une Egypte sans les coptes ne pourrait plus être l'Egypte extrait d'un article du journal Le Monde : http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2013/08/22/une-egypte-sans-les-coptes-ne-pourrait-plus-etre-l-egypte_3464576_3208.html lire la suite sur le journal Le Monde, Fraternisation de la place Tahir, Une nouvelle page pour les chrétiens, Discrimination et exactions journal Le Monde, page suivante : http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2013/08/22/une-egypte-sans-les-coptes-ne-pourrait-plus-etre-l-egypte_3464576_3208.html En l'espace de quelques jours, après le renversement du président Morsi, plusieurs dizaines d'églises ont été incendiées en Egypte, ce qui ne s'était jamais vu. Des hommes déchaînés s'en sont pris également à des centres sociaux, des habitations ou des magasins appartenant à des chrétiens. Selon un blogueur islamiste, ce serait la réponse au "complot fomenté par les coptes" pour donner au général Al-Sissi, ministre de la défense, "mandat de tuer des musulmans". Il est vrai que les coptes ont activement participé à la mobilisation de millions de personnes dans le but de destituer le chef de l'Etat et que leur nouveau pape, Tawadros II, a solennellement donné son aval à l'initiative de l'armée, en compagnie du cheikh Al-Tayyeb, grand imam d'Al-Azhar. Mais cela ne suffit pas à expliquer, et encore moins à justifier, les violences antichrétiennes, d'ailleurs bien antérieures aux derniers événements, même si elles ont connu un regain d'intensité dans un climat général d'insécurité. Cela fait près de trois ans que les coptes vivent sur des charbons ardents. Dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier 2011, quelques semaines avant la chute d'Hosni Moubarak, une bombe explose devant une église d'Alexandrie, où des fidèles sont réunis pour célébrer le Nouvel An. 21 morts et 79 blessés. Fous de douleur, de jeunes chrétiens s'en prennent violemment aux forces de l'ordre et mettent en cause le pouvoir, accusés de ne pas les défendre. Celui-ci refuse de voir le caractère confessionnel de cet attentat, qu'il attribue, comme d'habitude, à une main étrangère, désireuse de briser l'unité nationale.
Bienvenue à l'église
Notre Dame d'Égypte