Présentation
Chapelle
Sacrements
Articles
Photos
Livre d'or
à propos
plan du site
accueil • Présentation • Chapelle • Sacrements • Articles • Photos • Livre d'or • à propos plan du site
plan du site Articles 2012 2012 - 2ème semestre :     (titres des images : précédent ; suivant ; usage au clavier : flèche gauche et flèche droite ; précédent (clavier : flèche gauche) ; suivant (clavier : flèche droite) ; précédent ; suivant ; usage au clavier : flèche gauche et flèche droite)
» plan du site » Articles » 2012 » 2012 - 2ème semestre : Anba Tawadros, un Pape devant les Frères Musulmans Entrevue avec S.E. Mgr. Kyrillos William Samaan, Administrateur Patriarcal des coptes-catholiques. Par Maria Laura Conte et Meriem Senous Comment la communauté copte accueille-t-telle l’élection de ce nouveau Pape ? L’élection de Tawadros II*, jusqu’à présent Evêque de Beheira, comme Pape Copte a été accueillie avec joie et gratitude au Seigneur. Cela est le fruit du jeûne qui avait été fait à trois reprises, accompagné de prières proclamées par l’Administrateur Anba Pachomius. C’était un jeûne de première catégorie, c'est-à-dire s’abstenir de manger jusqu’à la messe qui se déroulait dans l’après-midi. Tous les chrétiens, coptes orthodoxes évidemment, mais aussi catholiques et protestants, ont participé à ce jeûne, parce que cette élection nous concerne tous et nous intéresse au plus haut degré. Le Pape Copte est un symbole pour nous, c’est une personnalité importante avec laquelle nous avons beaucoup à faire. C’est pour cela que nous avons tous spontanément accepté de participer au jeûne et nous étions tous très satisfaits de cette belle initiative. Nous avons suivi toute la procédure pour l’élection et tous les candidats étaient bien accueillis, en particulier les 5 favoris et par la suite les trois finalistes, parmi lesquels a été choisi le nouveau Pape. Les trois finalistes étaient tous très bien. Mais à mon avis, pour nous les catholiques, Tawadros II était le meilleur, le plus ouvert et avec le plus de contacts avec l’Église catholique. Comment les égyptiens musulmans ont-ils accueilli cette nouvelle ? Ont-ils suivi la procédure de l’élection ou sont-ils indifférents ? Il faut distinguer deux catégories de musulmans égyptiens, car ils ne sont pas tous les mêmes. La grande majorité est très contente et très satisfaite. Ils admirent la transparence de l’Église dans la procédure de l’élection, la belle cérémonie du tirage au sort (voir vidéo de la BBC ) entre les noms des trois finalistes, et beaucoup ont dit que les musulmans avaient beaucoup à apprendre de l’Église sur comment mener des élections . En plus ils ont grande estime pour ce Pape car il a fait un beau discours dans sa première déclaration publique. Il s’est présenté comme un homme de paix, d’amour envers tous. Un homme d’unité nationale, un patriote. Il a demandé à ce que l’Église ne se mêle pas beaucoup de politique et qu’elle reprenne en revanche son rôle spirituel et pastoral. Donc ce nouveau Pape est bien vu des musulmans modérés. Par contre les extrémistes, les groupes salafistes, ont refusé même d’envoyer les vœux. Ils ont posé beaucoup de conditions pour le reconnaitre, et ils l’ont même invité à embrasser l’Islam, lui et tous ses fidèles, qui à leur avis doivent revenir à la véritable religion, c'est-à-dire l’Islam. Officiellement les Frères Musulmans ont envoyé un message de félicitations très positif et très amical, en souhaitant de construire, pour les biens de la Patrie, une collaboration fructueuse avec le nouveau Pape et les Coptes, contre qui ils ne nourrissent pas d’animosité. Donc, seuls les fanatiques salafistes ont rejeté le Pape. Bref, la majorité des musulmans lui sont favorables, et ils ont suivi la procédure d’élection, car les médias y ont consacré des tranches horaires importantes. Quels sont les dossiers ouverts dans son Église ? Le Pape Tawadros II aura une tâche très difficile. Il a dit lui-même qu’il fallait remettre un peu d’ordre au sein de l’institution de l’Église. Ensuite la modalité d’élection du Pape qui doit être révisée, parce qu’il y a beaucoup d’articles obsolètes, qui ne conviennent plus aux circonstance actuelles. Même quelques laïcs ne sont pas contents et demandent une modernisation de cette procédure, qui comporte un grand nombre de candidats et de longues consultations. Avant le tirage au sort, l’Administrateur Amba Pachomius a fait jurer les trois finalistes de s’engager à ce qu’au bout d’un an des changements soient portés sur ce statut. D’autre part, se pose aussi la nécessité de modifier le code de statut personnel, en particulier en ce qui concerne le mariage, le divorce et le cas des divorcés remariés. Il est nécessaire de concilier les pratiques actuelles avec le code copte. C’est une réforme à laquelle les laïcs tiennent beaucoup. Enfin le Pape doit gérer aussi le rapport avec les autres Églises et le gouvernement actuel. Et avec un gouvernement guidé aujourd’hui par les Frères Musulmans? Le Président Morsi semble très disponible. Il a promis de venir assister à l’intronisation du Pape s’il venait à être invité. Le Pape doit lutter pour défendre les droits des chrétiens. Ce ne sera pas tâche facile avec un gouvernement islamiste. Même s’il n’est pas très connu, on sait de lui que c’est un bon administrateur. C’est un homme pratique, organisé. Il a beaucoup d’expérience et il a beaucoup voyagé. Et puis si le Seigneur l’a choisi, cela veut dire que c’est l’homme juste, Il lui donnera la grâce pour pouvoir administrer son Église dans ces circonstances qui ne sont pas faciles. Quels sont les prérogatives du Pape de l’Église Copte ? Il est le Président du Synode et de l’Église Copte Orthodoxe et il est l’Administrateur de tous ses biens. C’est comme le Pape Benoît XVI pour l’Église Catholique. C’est l’autorité suprême, aussi bien spirituelle qu’administrative. * Né le 04 novembre 1952, l’Évêque Tawadros (Théodore) est docteur en sciences pharmaceutiques de l’Université d’Alexandrie. En 1977 il est nommé évêque auxiliaire sous les services de l’Évêque Pachomius à Beheira, jusqu'aujourd’hui Administrateur Patriarcal. L’Évêque Tawadros sera intronisé le 18 novembre 2012 comme le 118ème Pape Copte Orthodoxe. Cf. Newsletter de la Fondation Internationale Oasis www.fondazioneoasis.org
Bienvenue à l'église
Notre Dame d'Égypte