Présentation
Chapelle
Sacrements
Articles
Photos
Livre d'or
à propos
plan du site
accueil • Présentation • Chapelle • Sacrements • Articles • Photos • Livre d'or • à propos plan du site
plan du site Articles 2012 2012 - 2ème semestre :     (titres des images : précédent ; suivant ; usage au clavier : flèche gauche et flèche droite ; précédent (clavier : flèche gauche) ; suivant (clavier : flèche droite) ; précédent ; suivant ; usage au clavier : flèche gauche et flèche droite)
» plan du site » Articles » 2012 » 2012 - 2ème semestre : Rome: Intervention de l’évêque des coptes d’Assiout Rome: Intervention de l’évêque des coptes d’Assiout au synode sur la nouvelle évangélisation Il est possible d’évangéliser dans un pays musulman Rome, 18 octobre 2012 (Apic) Il est possible d’évangéliser en Egypte en dépit du processus d’islamisation des Frères musulmans, a assuré Mgr Kyrillos William, évêque des coptes catholiques d’Assiout, en Egypte. Il intervenait le 17 octobre 2012 au Vatican, lors du synode des évêques pour la nouvelle évangélisation. L’évêque d’Assiout, Mgr Kyrillos William Samaan (Photo: DR) » agrandir On assiste à "une nouvelle procédure d’islamisation des institutions de l’Etat" depuis l’arrivée des Frères musulmans au pouvoir au Caire, a assuré Mgr William. "Les chrétiens continuent à être considérés comme des citoyens de 2e catégorie, plusieurs droits ne leur sont pas reconnus", a regretté le prélat. Ajoutant que "dans les écoles et ailleurs, on continuait à semer la haine envers eux", il a également déploré que certains "extrémistes" demandent aux chrétiens de quitter le pays. Légitimité des chrétiens A ses yeux, il est possible d’"évangéliser dans un pays musulman". Le rôle de l’Eglise et des chrétiens en Egypte leur donne une légitimité pour "continuer à exercer leur mission comme témoins du Christ", a déclaré Mgr William, envoyé à Rome à la place du cardinal Antonios Naguib, patriarche des coptes d’Alexandrie, empêché pour maladie. L’Egypte se déclare comme un pays musulman et la charia (loi islamique) est la source de sa législation, a souligné Mgr William au début de son intervention. L’Eglise catholique ne compte pas plus de 250’000 fidèles en Egypte sur une population de 90 millions. A travers toutes ses institutions et différents rites, elle assure une présence très sentie dans la société civile et très estimée par les autorités du pays, notamment dans les écoles et les hôpitaux, mais aussi en matière de dialogue interreligieux. De son côté, l’Eglise copte orthodoxe représente environ 10% de la population. (apic/imedia/mm/ggc)
Bienvenue à l'église
Notre Dame d'Égypte