Présentation
Chapelle
Sacrements
Articles
Photos
Livre d'or
à propos
plan du site
accueil • Présentation • Chapelle • Sacrements • Articles • Photos • Livre d'or • à propos plan du site
Articles 2011 2011 - Attentat d'Alexandrie :     (titres des images : précédent ; suivant ; usage au clavier : flèche gauche et flèche droite ; page précédente ; page suivante ; précédent ; suivant ; usage au clavier : flèche gauche et flèche droite)
» Articles » 2011 » 2011 - Attentat d'Alexandrie : L'ambassadeur rappelée pour consultation FlashPress - Infocatho, texte ci-dessous repris de : infocatho.cef.fr 2011-01-12 - Égypte L'AMBASSADEUR RAPPELÉE POUR CONSULTATION Au moment où elle était rappelée au Caire pour consultation, Mme Hamada Mekhemar, ambassadeur d'Egypte près le Saint-Siège a été reçue le 11 janvier, par Mgr Mamberti, le Secrétaire pour les Rapports avec les Etats. Dans un communiqué de la salle de presse du Saint-Siège, le P. Federico Lombardi a donné quelques précisions. " Soulignant que le Saint-Siège participe à l'émotion de tout le peuple égyptien, frappé par l'attentat d'Alexandrie, Mgr Mamberti a assuré que celui-ci partage pleinement la préoccupation du gouvernement « d'éviter l'escalade de l'affrontement et des tensions pour des motifs religieux », et apprécie les efforts qu'il fait dans cette direction." Le P. Lombardi précise que Mme Lamia Aly Hamada Mekhemar doit se rendre au Caire pour référer à son gouvernement : " Au cours de la rencontre, l'ambassadeur, qui se rendra au Caire pour des consultations au Ministère des Affaires étrangères égyptien, a exprimé les préoccupations de son gouvernement dans le moment difficile actuel et elle a pu recevoir des informations et recueillir des éléments utiles pour rapporter adéquatement sur les récentes interventions du Saint-Père en particulier sur la liberté religieuse et sur la protection des chrétiens au Moyen Orient." L'Egypte avait annoncé qu'elle rappelait pour consultations son ambassadeur auprès du Vatican, après des déclarations du pape Benoît XVI sur les Coptes égyptiens visés par un attentat à Alexandrie, considérées comme une "ingérence inacceptable", selon les termes du ministre égyptien des Affaires étrangères dans un communiqué. "L'Egypte ne permettra à aucune partie non égyptienne d'interférer dans ses affaires intérieures sous quelque prétexte que ce soit", a-t-il poursuivi, en ajoutant que "la question copte est spécifiquement une question intérieure égyptienne". Le Caire a également récusé "toute démarche" étrangère qui s'appuierait sur l'attentat d'Alexandrie pour "promouvoir ce qu'on appelle la protection des chrétiens du Proche-Orient". La veille de ce communiqué, lors de la cérémonie des voeux, Benoît XVI avait parlé devant le corps diplomatique au Vatican,de l'"urgente nécessité" pour les gouvernements du Moyen-Orient d'adopter, "malgré les difficultés et les menaces, des mesures efficaces pour la protection des minorités religieuses". Il a salué à cet égard "la clairvoyance politique dont certains pays d'Europe ont fait preuve ces derniers jours, en demandant une réponse concertée de l'Union européenne afin que les chrétiens soient défendus au Moyen-Orient". A plusieurs reprises depuis l'attentat, l'Egypte a affirmé que la protection de la communauté copte relevait de sa seule souveraineté, et avait mobilisé des dizaines de milliers de policiers pour assurer la sécurité des églises du pays à l'occasion du Noël orthodoxe, le 7 janvier. (source : Service de presse du Vatican) voir l'article original
Bienvenue à l'église
Notre Dame d'Égypte